Blog

Nouveau : un DVD sur l’histoire des livres des anciens écoliers de 1936 à nos jours !

Ces livres « Les écoliers de Tournissan 1939-1945 » et sa réédition « Il nous tarde que la guerre finisse » font partie de notre patrimoine. Ils témoignent de façon poignante et sincère, de la vie au jour le jour à l’école et dans le village avant et pendant la période dite de l’Occupation.

Ce DVD rassemble l’ensemble des moments, articles, interviews à la radio des anciens élèves ainsi que des professeurs de français allemands de l’époque. Ce travail de recherche et d’archive met ainsi en évidence l’importance des textes contenus dans ces livres.

Entretien du sentier le 14 octobre 2020

C’est sous un ciel bien gris mais pas très froid que débute cette matinée travaux. Jeanine, Francette, Christine, Michelle et Svetlana prennent la direction du parcours botanique et Michel avec Alain s’en vont aux fours à chaux. Seule Vivi reste à la stèle pour dégager les iris de la rouquette qui les entoure et remplacer la feuille explicative sur les fiches de passage.Après le nettoyage des fours à chaux et le remplacement de la fiche, Michel et Alain iront nettoyer la bergerie de la Jasse et renforcer la fixation du merle sur le panneau indicatif de la capitelle. De leur côté les filles ont poursuivi le débroussaillage autour des grosses pierres et des plaques qui longent le parcours botanique. Le midi, une fois n’est pas coutume, toute l’équipe déjeune dans la cuisine de la salle municipale. Tous ont apprécié l’excellent repas préparé par Vivi.+51

Entretien du Sentier le mercredi 23 septembre 2020

Le récit de cette matinée de travaux par Vivi.

9 h, nous arrivons à la Stèle. Le travail est distribué.
Jeanine, Francette et Svetlana (Tournissanaise depuis quelques années), direction le  sentier botanique.
Lucien et Charles vont terminer la pose des petites plaques vertes sur 3 panneaux. Ils n’ont pu faire que le panneau de l’arbousier, les 2 autres se trouvant dans la salle des outils. Ensuite ils ont nettoyé les rigoles de la montée du sentier.
Je reste à la stèle, il y a toujours quelque chose à y faire.

Les filles ont débroussaillé une partie du sentier. Svetlana avait apporté son grand sécateur (coupe-branches télescopique) et à force de couper elles ont  découvert une petite muraille de pierres. Très très travailleuses ces 3 là et en plus il faisait chaud !

Alain et Michel ont pris la direction des fours à chaux, à la chasse d’un nid de guêpes qui nous a été signalé sur deux fiches de passage. Pas bêtes les guêpes … elles ont construit leur nid bien abrité dans la petite maisonnette. Mais la « bombe » est passée par là. Fini les guêpes, maintenant elles tapissent le sol.


A leur retour, ils replacent  la petite mésange sur le panneau indiquant la direction de la capitelle.

Voici l’heure du repas, sous un soleil de plomb (nous avons eu de la chance, car si nous l’avions fait ce samedi, pluie, froid, l’automne est là) . Nous attendons Alain et Michel partis reposer les outils, mais surtout ramener les bouteilles d’apéro, de rosé et de rouge.                                          

Alain a eu la bonne idée d’apporter un petit jerrican d’eau pour que nous puissions nous laver les mains. C’est Michel qui s’en occupe. Merci à tous les deux.                                                        

Enfin à table, nous avons faim, car tous nous avons bien travaillé. Pour boire frais nous avons le magnifique « CUBCOOL » d’Alain et Jeanine qui nous a bien désaltérés en eau fraîche.     

En apéritif 2 tranches de pâté avec fines tranches de baguettes de pain et « Tuc » avec vin rosé et pastis. Ensuite, le plat d’aubergines à la caponata, riz, les cuisses de poulet et salade verte, accompagnés de vin rouge.  En dessert un gâteau aux poires Williams puis, café, thé et chocolat. Très bon repas préparé par Jeanine ! Vers 15h nous sommes repartis, fatigués, mais tous contents de la belle journée que nous avons passé.

Balade guidée semi-nocturne du 19 août 2020

Cette balade, la seule de l’été, a réuni 27 randonneurs dont un bon nombre découvraient le sentier pour la première fois. Juste avant le départ, nous avons appris que notre guide Patrick Valette, responsable de la sécurité incendie, était retenu par le feu de forêt de Montolieu. En son absence, Bernard et Michel ont fait de leur mieux pour apporter les explications tout le long du parcours. Tous ont pu apprécier la rénovation de la capitelle. Après le pique-nique, la poursuite de la balade s’est faite tous équipés d’un éclairage. Arrivés à la girouette, le projet de l’anémomètre a été amplement évoqué ainsi que l’importance du vote qui permettra à ce projet d’être subventionné par le Département. Tous les randonneurs, satisfaits de leur soirée, se sont séparés à vingt trois heures sur la place du village. Merci, à l’année prochaine !

Entretien du Sentier le 27 juin 2020

Cette deuxième sortie travaux de l’année, COVID 19 oblige, était celle des retrouvailles à Tournissan de Nicole et Bernard avec toute l’équipe des bénévoles du Sentier. Nous étions nombreux, heureusement car il y avait beaucoup à faire ! Vivi, Nicole et Christine ont finalisé l’entretien des abords de la stèle. Sur le sentier botanique c’est Jeanine, Francette et Michelle qui ont posé les nouvelles plaques nominatives des plantes et arbustes sur leurs supports respectifs. Les hommes, pendant ce temps, sont partis du côté de la Jasse pour à la fois terminer les travaux de restauration de la Capitelle et le nettoyage de la clairière comportant la faune locale. Sous la houlette de Miguel le spécialiste des pierres sèches, Lucien, Clément, Nono, Charles et Bernard ont apporté la touche finale à la Capitelle. Elle est maintenant recouverte d’un dôme de petites pierres et de terre avec une plantation d’iris pour bien maintenir le tout. Quelques plantations d’Agaves de chaque côté permettront de bien fixer les flancs. Michel et Alain ont désherbé la clairière de la faune qui en avait vraiment besoin. On ne voyait plus les marcassins tellement l’herbe était haute ! Vers midi et demi tous se sont retrouvés sous la tonnelle de la Placette pour y apprécier un excellent repas préparé à la fois par Lucien pour le sanglier en sauce et Nicole pour le restant du repas. Au nom de tous Bernard a remercié très chaleureusement Miguel pour son implication dans la restauration de la Capitelle, sans lui nous n’aurions pu en venir à bout.